Ambassade de Cuba : livre de condoléances

Ambassade de Cuba : livre de Condoléances

Ambassade de Cuba : livre de Condoléances – Samedi 3 décembre 2016, des messages de condoléances ont été déposés à l’Ambassade de Cuba en France par la Coordination Française de Solidarité avec Cuba, France-Cuba National et France-Cuba comité du Val d’Oise.

Ambassade de Cuba : livre de CondoléancesAmbassade de Cuba : livre de condoléances

Livre des condoléances

Message de l’Ambassade, dimanche 27 novembre 2016

À l´occasion du décès du Commandant en Chef de la Révolution cubaine Fidel CASTRO RUZ, un livre des condoléances sera ouvert du lundi 28 novembre au dimanche 4 décembre 2016 de 9h00 à 18h00, dans le locaux de l´Ambassade de la République de Cuba, sise à 16 rue de Presles, 75015, Paris.

Source : Ambassade de Cuba en France

Message de la Coordination Française de Solidarité avec Cuba

Ambassade de Cuba : hommage à Fidel Castro

Gloire au Camarade Fidel, combattant révolutionnaire infatigable !

Les membres de la Coordination Nationale de Solidarité avec Cuba tiennent à transmettre au peuple cubain et à tous les acteurs cubains de la lutte anti impérialiste, défenseurs de la Révolution cubaine toujours en marche, leur soutien affectueux dans la peine qui les touche avec la disparition du Commandant en Chef Fidel Castro Ruz.

Les organisations de la Coordination poursuivront le travail de solidarité internationaliste avec l’héroïque peuple de Cuba. Avec l’exemple de Fidel, nous ne doutons pas de la volonté des cubains de poursuivre l’œuvre progressiste entreprise depuis le triomphe de la Révolution.

L’urgence est à la suppression du Blocus et à la restitution du territoire de la base navale de Guantanamo.

Nous continuerons ensemble ce combat.

Hasta la Victoria siempre

Régis Vandeweghe
Secrétaire National de la Coordination Française de Solidarité avec Cuba


Message de l’association nationale France-Cuba

ambassade de Cuba en France Fidel Castro

Un Géant qui a fait le vingtième siècle vient de nous quitter.
Un Homme qui a consacré toute sa vie à son peuple et à la solidarité internationale.

Un Homme qui restera dans l’Histoire sur la même marche que les plus grands du siècle dernier et de celui qui commence.
Fidel aura toujours combattu l’impérialisme étasunien avec le soutien indéfectible de son peuple.

Il aura participé aux luttes de libération d’un grand nombre de pays en Afrique, en Amérique latine et centrale et en Asie.
Aujourd’hui, nous te pleurons avec nos amis de Cuba, pour tout le travail que tu as accompli et pour celui que tu laisses aux nouvelles générations pour la construction d’un monde empreint d’égalité et de justice.

Il reste encore beaucoup à faire pour le droit des peuples à leur autodétermination et à leur souveraineté et nous ne doutons pas que la jeunesse va continuer à travailler pour faire aboutir ton œuvre.

Aujourd’hui, les amis de France Cuba vont redoubler d’énergie pour que cesse ce blocus criminel qui écrase Cuba depuis trop longtemps et persister pour demander la restitution de Guantanamo.

Nous présentons nos condoléances à tout le peuple cubain.
Tu resteras dans nos cœurs Fidel.

Hasta siempre comandante.


Message de France Cuba Comité du Val d’Oise

Chers Amis et Camarades,

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la triste nouvelle de la mort de Fidel.

Nous savons combien il était tant aimé des cubains, pour qui il avait une immense affection.
Hommes parmi les hommes, Fidel Castro restera un guide pour tous les Humains épris de justice.

L’ensemble de nos adhérentes et adhérents, amis et camarades, sont persuadés que Fidel Castro est maintenant avec Simon Bolivar, José Marti et Ernesto Che Guevara et que, par leur héritage, ils vont nous aider à construire un monde meilleur.

Recevez cher Amis et Camarades nos sincères condoléances qui vont à la famille de Fidel et de Raul, à la République Socialiste de Cuba et à tout le peuple cubain.

Hasta siempre.

Print Friendly, PDF & Email

4 réflexions sur « Ambassade de Cuba : livre de condoléances »

  1. Je suis très touchée par le décès de Fidel CASTRO, symbole de la résistance à l’impérialisme américain.
    Quoiqu’on puisse penser de Fidel, ce personnage extraordinaire a rendu sa dignité, son unité, son indépendance au peuple cubain.
    Je souhaite que le mouvement révolutionnaire qu’il a impulsé continue à vivre, pour le progrès social;
    Que l’esprit de résistance, les valeurs d émancipation, défendues par le Ché, par Fidel et par tous les cubains servent d’exemple à tous les laisser pour compte du monde entier.
    j’adresse à tous les cubains mes salutations les plus fraternelles et chaleureuses,

  2. Fidel n’est pas mort, il est éternel. L’héritage de sa vie doit servir d’exemple à chacun d’entre nous. L’être humain est capable de grande chose, Fidel simple mortel nous l’ a montré la volonté et l’utopie de voir un monde meilleur permet de renverser des montagnes…
    Merci Fidel ! Paix à toi.
    Hasta la vistoria. Siempre!

  3. Nous aussi nous sommes allés à l’ambassade de Cuba pour écrire notre hommage à Fidel dans le livre de condoléances. Nous tenions absolument à rendre cet hommage à Fidel qui s’adresse aussi à tout le peuple cubain.
    Nous avons été frappés par l’accueil chaleureux et fraternel : on nous a serré la main, avec un grand sourire, une marque de sympathie que nous n’oublierons pas. Et puis cette simplicité, presque du dénuement aussi.
    Nous nous sommes dépêchés de monter pour écrire notre lettre à Fidel, c’était une nécessité pour nous. Et là encore, quel dépouillement ! quel contraste entre l’importance historique de Fidel et la sobriété de ces photos, et ces dessins en son hommage.
    Et puis nous avons été dans la salle des livres de condoléances. Une jeune fille, pensive, y remplissait l’un des livres. Juste une photo de Fidel dans la Sierra Maestra. et deux couronnes, très simples.
    En feuilletant les livres, j’ai été frappé par la longueur des hommages : pas juste une phrase, mais de longs hommages, qui remplissaient la page ; et puis des hommages venus de divers pays : Angola, Mozambique, Bénin, Bulgarie, Roumanie et d’autres encore … tous les peuples que Cuba a aidés dans leur lutte anti-impérialiste.
    Et de façon inattendue, nous nous sommes mis à pleurer, en remplissant le livre de condoléances…
    Nous sommes demeurés longtemps dans cette pièce.
    Puis nous sommes partis, très émus et affligés, sans plus pouvoir parler, échangeant à peine quelques mots.
    Pour nous, même si nous savons bien qu’un jour chacun s’en va, la mort de Fidel a été un choc.

  4. La mémoire de Fidel, c’est la lutte pour la dignité des êtres, l’émancipation des peuples et la paix. Les voies qu’il a ouvertes à Cuba, c’est pour l’humanité entière qu’il les a ouvertes. Il nous a montré un exemple. Ce grand penseur de notre temps était très préoccupé par la paix. Il avait de clairvoyantes analyses sur la crise environnementale et les périls qu’elle apporte. Le meilleur hommage que l’on puisse lui rendre, c’est de ne pas oublier ses combats, afin de garder confiance en un avenir possible, et de lutter pour changer le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *