Ana Karla Suárez, étoile de Bailando

Ana Karla Suárez, étoile de Bailando


Ana Karla Suárez, étoile de Bailando – Qui est cette magnifique danseuse de Flamenco dans la vidéo la plus vue au monde ? Interview et biographie de la talentueuse artiste cubaine.

Ana Karla Suárez, étoile de Bailando

Ana Karla Suarez, clou du spectacle à succès "Bailando"
Ana Karla Suárez, étoile de Bailando

Bailando, 1 828 145 419 de vues

« Bailando » (Enrique Iglesias ft. Descemer Bueno et Gente de Zona) est une des vidéos de Youtube la plus visionnée au monde. Elle est sur le point de passer aux 2 milliards de vues. Si vous l’avez consultée, vous vous êtes peut-être demandé :

« Mais qui est donc cette magnifique et talentueuse danseuse de flamenco au regard pétillant ? »

Il s’agit d’Ana Karla Suárez Lima, jeune danseuse cubaine qui a suivi les cours de Ballet Lizt Alfonso.

Pour mieux la connaître, voici la traduction de deux articles parus sur le site officiel d’Ana Karla, étoile montante du Flamenco : une interview pour la revue italienne Grazia et sa biographie.

Interview d’Ana Karla Suárez (Grazia)

Ana Karla Suárez, site officiel
Ana Karla a un site officiel

La pop star Enrique Iglesias l’a choisie comme personnage central de sa vidéo à succès « Bailando« . Grâce à cela, aujourd’hui, Ana Karla Suárez est connue dans le monde entier.
Ses références : une actrice, cubaine comme elle, et un très célèbre animateur de TV italienne. Devinez qui ?

Elle n’a pas encore 20 ans1, elle danse de façon spectaculaire, et par la danse elle a réalisé un de ses grands rêves.
Ana Karla Suárez, protagoniste d’une des vidéos musicales les plus regardées sur le web, « Bailando » d’Enrique Iglesias, raconte à la Revue Grazia sa vie de jeune fille célèbre et heureuse.

Je suis toujours la même

Qu’as-tu ressenti en travaillant avec un artiste du niveau d’Enrique Iglesias ?
«Ce fut une expérience hallucinante, j’ai encore du mal à y croire. Il est une personne très sensible et simple. C’est très agréable de travailler avec lui. Il vous rassure et vous donne confiance en vous. À plusieurs reprises il m’a dit : sourire aide à se détendre. La meilleure façon d’affronter la vie est d’avoir toujours le sourire aux lèvres. »

Cela te fait quoi de savoir que la vidéo dont tu es la star a été vue par plus de 600 millions de personnes2 dans le monde entier ?
«Je n’y crois toujours pas. Je n’aurais jamais pensé que mon travail pouvait atteindre tant de gens jusqu’à des lieux aussi éloignés et culturellement différents que la Chine ou la Corée. Nous sommes très heureux et impressionnés par le succès de la vidéo Bailando. Mais la célébrité ne m’a changée en rien. Je suis toujours la même fille avec les mêmes manières simples et les mêmes amis. »

Eva Mendez est mon idole

Ana Karla Suarez aime son pays Cuba
Cliquer sur l’image pour voir la galerie photo d’Ana Karla

Aimerais-tu suivre les pas de la très belle et talentueuse actrice cubaine Eva Mendez ?
« Oh là là ! Eva est une idole, un modèle à suivre. J’aimerais beaucoup jouer en tant qu’actrice. Faire partie d’un projet cinématographique, ce serait merveilleux. »

Les femmes cubaines sont à l’avant-garde à tous les niveaux. Tu le crois ?
« Absolument, oui. Nous sommes intelligentes, sensuelles. Nous réussissons à partir de rien. Et nous sommes prêtes à faire tous les sacrifices nécessaires pour assurer décemment le travail et la famille. »

Alicia Alonso, monument vivant de la danse classique

Quelles autres personnes admires-tu ?
« Alicia Alonso, qui est un monument vivant de la danse classique à l’échelle internationale. Parmi les artistes italiens, j’adore particulièrement Laura Pausini et Eros Ramazzotti. Je ressens une grande admiration pour le présentateur de programmes télévisés Carlo Conti. Il est très professionnel dans tout ce qu’il fait et c’est un grand spécialiste de la communication.  »
«Avoir la possibilité de travailler en Italie serait merveilleux, un autre rêve qui devient réalité. »

Ma famille me soutient

Laisserais-tu ta famille et ton petit ami de Cuba, pour, par exemple, participer au « Festival de San Remo» ?
«Ma famille me soutient dans toutes mes décisions et dans tout ce que je fais. Elle suit de près tous mes travaux et projets. L’amour est important, mais je n’y pense pas pour le moment. J’ai d’autres priorités, ma carrière artistique et m’affirmer professionnellement dans le monde de la danse. »

Une qualité et un défaut ?
«Je suis plutôt timide, introvertie, je dirais. Je ne me confie pas facilement aux gens avec lesquels je trouve difficile de s’ouvrir. Mais quand je le fais, je n’ai pas de limites. Je me montre telle que je suis, simple, avenante et très affectueuse. »

Article de Claudia Catalli pour Grazia.
Traduction : Anne Perrot


Biographie d’Ana Karla Suárez

Ana Karla Suárez, étoile de Bailando présente ses réseaux sociaux sur Youtube
Ana Karla Suarez présente ses réseaux sociaux sur Youtube

Ana Karla Suárez Lima, née à La Havane (Cuba) le 7 Juillet 1995, est la fille de Carlos Alberto Suarez et Dania Lima.

Elle a toujours vécu à Alamar, un quartier populaire havanais, à 15 minutes environ du centre-ville. Il est situé entre le centre de La Havane et Les plages de l’est.

Ana Karla fait des études préscolaires et une partie de l’école primaire. Et puis, elle est transférée à l’école « Jinete Chullima » de La Habana Vieja. Cela lui donne la possibilité de continuer les cours de Ballet Lizt Alfonso qu’elle fréquentait déjà depuis quelques temps.

Des efforts constants

En poursuivant ses études à la Habana Vieja, et grâce à ses efforts et sa constante d’étudiante, elle obtient le diplôme de Ballerine spécialisée en « Danza Fusión«  à l’école de la Compagnie du Ballet Litz Alfonso.3

L’amour d’Ana Karla pour la danse espagnole est évidente dès l’âge de 4 ans, quand elle a commencé ses premières leçons de son quartier natal (Alamar) avec l’enseignante Tamara Rodriguez.

Sa maman, Dania, comprend rapidement que l’intérêt d’Ana Karla pour la danse est plus une passion qu’un caprice passager. Elle devient dès lors sa principale alliée. Elle la soutient et l’encourage à cultiver sa vocation pour l’art de la danse.

Par son talent, sa volonté et son caractère déterminé, Ana Karla est immédiatement remarquée. Elle commence par participer à de petits spectacles de danse dans les musées, écoles, maisons de la culture, et cercles sociaux. Ensuite, elle prend part à des spectacles de grande importance, tels que celui du Grand Théâtre de La Havane à l’occasion du festival « La Huella de España.« 4 Il s’agit d’un événement de danse espagnole, tenue à La Havane chaque année.

Par ailleurs, elle participe à des cours professionnels d’été alors organisés par le prestigieux « Ballet espagnol de Cuba ».

Une passion pour le Flamenco

Sa passion pour la danse et son grand talent artistique se développent harmonieusement, avec une nette préférence pour la musique et la danse de Flamenco.

Ainsi, à l’âge de 9 ans, avec le soutien de sa famille, elle décide de participer au concours d’été du Ballet Lizt Alfonso. Il se produit alors un choc, une illumination, et elle décide quel chemin elle veut suivre.

Alors, Ana Karla commence à fréquenter l’école Lizt Alfonso et suit tous les niveaux d’apprentissage et de perfectionnement. Elle étudie deux ans à l’école de base (atelier de vocation), et trois ans dans le corps de Danse pour enfants. Elle poursuit deux années dans le corps de Danse des jeunes et enfin, trois ans dans le Groupe artistique enseignant ; qui est la carrière dont se nourrit la Compagnie professionnelle du Ballet Lizt Alfonso.

À partir de ses ses 11 ans la philosophie éducative particulière de cette école de danse amène Ana Karla à jouer dans les spectacles de la compagnie. Elle fait partie du spectacle musical Vida, créé et dirigé par Alfonso Lizt. Plus tard, elle joue dans Amigas, mis en scène dans les principaux théâtres de la capitale cubaine.

De plus, elle a participé à plusieurs Tours del Ballet de Lizt Alfonso pour les scènes les plus importantes à travers Cuba.

Sa passion pour le Flamenco a trouvé la meilleure et la plus prestigieuse voie à Cuba, pour enfin réaliser et atteindre le niveau d’excellence internationale qu’elle convoite et mérite à force du travail et du sacrifice dès le début.

Un casting déterminant

À la fin du mois d’octobre 2013 au Lizt Alfonso, on demande de créer la chorégraphie pour la vidéo d’une chanson du chanteur cubain Descemer Bueno.

Pendant le casting tenu au siège de la compagnie, le directeur de la vidéo, Alejandro Pérez, remarque une danseuse timide et isolée, dans laquelle il voit immédiatement son protagoniste. Cette danseuse était Ana Karla. Ainsi, avec la chaussure adaptée à son pied, comme une sorte de Cendrillon cubaine, elle est catapultée en tant que partenaire artistique du « prince » Enrique Iglesias, dans la vidéo latine la plus réussie de tous les temps.

C’est une fable qui commence à l’âge de 4 ans, et qui se poursuit avec l’entrée dans le Ballet Lizt Alfonso. Elle continue avec l’interprétation extraordinaire de Bailando avec Enrique Iglesias, Descemer Bueno et Gente de Zona. La vidéo et la chanson ont reçu les prix les plus prestigieux dans le monde de la musique, comme trois Grammy Latins décernés dans plusieurs catégories.

À présent, commence la véritable aventure d’Ana Karla, cette jeune et talentueuse artiste cubaine avec une magnifique famille qui la soutient.

Source : http://anakarla.net/bio/
Traduction : Anne Perrot


Auteur de l’article : Anne Perrot, le 8 janvier 2017
Source de la vignette : vidéo book d’Ana Karla Suarez

Voir 4 notes

  1. NdT : étant née en juillet 1995, elle a à ce jour 21 ans
  2. NdT : à l’heure actuelle par plus d’un milliard
  3. NdT : voir un des ballets de jeunes danseuses
  4. NdT : « L’empreinte de l’Espagne »
Print Friendly, PDF & Email

2 réflexions sur « Ana Karla Suárez, étoile de Bailando »

  1. Avant d’être la danseuse de ce clip, elle le fut du clip de Descemer Bueno (auteur, compositeur et interprète de la chanson) de la même chanson. Elle semble plus jolie et jeune d’ailleurs avec le petit danseur cubain qu’avec le « grand » Iglesias. Il a été obligé de refaire le clip mais le premier est bien plus beau.

  2. Je suis tout à fait d’accord avec vous et vous avez raison de le préciser (je pense d’ailleurs rajouter cette précision dans l’article).
    Il y a eu plusieurs versions de Bailando mais le plus beau clip, à mon avis également, c’est l’original (la version de Descemer Bueno) :
    https://www.youtube.com/watch?v=yv-DcNTOMp4
    J’ai l’impression, en plus, qu’on y voit bien mieux Ana Karla.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *