Coup d’État neutralisé au Venezuela

Coup d'État neutralisé au Venezuela


Coup d’État neutralisé au Venezuela – neutralisation d’un plan pour un coup d’État qui cherchait à justifier l’intervention étrangère.

Coup d’État neutralisé au Venezuela

Le chef d’état vénézuélien, Nicolás Maduro, a révélé hier que des dirigeants de l’extrême droite de son pays, soutenus par le gouvernement nord-américain, avaient l’intention de réaliser un plan putschiste pour justifier une éventuelle intervention sur le territoire de cette nation.

« L’action a été neutralisée par l’Exécutif vénézuélien« , a ajouté le président.

De la Cour d’Honneur de l’Académie Militaire, à Los Proceres, Caracas, un acte central commémoratif des 196 ans de la bataille et du Jour de l’Armée Nationale Bolivarienne, le Chef d’État a souligné que le haut commandement militaire de la Force Armée Bolivarienne Nationale (FANB) a mis un frein au programme violent planifié pour cette semaine.

« Depuis le haut commandement politique militaire nous avons été en réunion et en activité permanente pour couper la chaîne d’actions putschistes. Aujourd’hui, à 196 ans de Carabobo, nous avons contenu, nous avons dévoilé un coup d’état impérialiste que nous sommes en train de vaincre et notre patrie est en paix« , a-t-il souligné.

Plan de sabotage d’élections

Il a également rapporté que des autorités vénézuéliennes ont découvert un centre d’opérations manœuvré par des facteurs de l’opposition destiné à perpétrer un sabotage et à affecter la plate-forme informatique du Conseil National Électoral (CNE), dans le but d’empêcher la réalisation des élections de l’Assemblée Nationale Constituante (ANC) prévues le 30 juillet prochain dans le pays.

Maduro a aussi demandé aux autorités du Pouvoir Citoyen et du Pouvoir Judiciaire de mettre au point des actions afin d’éviter l’impunité devant des actes de caractère putschiste préparés par des secteurs de l’opposition, qui incitent dans leurs appels à la Force Armée Nationale Bolivarienne (FANB) à casser le fil constitutionnel.

« Je demande la prison pour ceux qui appellent au coup d’État, je demande la justice pour qu’il y ait la paix« , a dit le chef de l’État, en réaffirmant l’appel au dialogue en tant qu’outil pour conjurer la violence.


Source : publié par CUBAENRESUMEN le 26 JUIN 2017
Traduction : Annie Arroyo.
Date de la publication sur le site France-Cuba : 1er juillet 2017
URL de l’article : http://www.francecuba.org/coup-detat-neutralise-au-venezuela/

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *