France-Cuba Toulouse : Latino-docs 2017

France-Cuba Toulouse : Latino-docs 2017

France-Cuba Toulouse : Latino-docs 2017 – Pour sa 9è édition, le festival Latino-docs vous propose, le vendredi 17 novembre, à la Bourse du Travail, à partir de 18H, trois documentaires.

France-Cuba Toulouse : Latino-docs 2017

Trois documentaires vendredi 17 novembre Bourse du travail

  1. Le 1er de Tancrède Ramonet sera consacré au Che,
  2. le second de Carmen Castillo sur le Cuba d’aujourd’hui
  3. et enfin le 3è d’Hernando Calvo Ospina nous parlera du Venezuela.
    Le débat sera animé par Maxime Vivas, en présence du réalisateur Hernando Calvo Ospina.

Soirée festive

S’ensuivra une animation musicale assurée par Son Ramon qui nous interprètera les classiques cubains.

Un cours de salsa vous sera aussi proposé par Amanda.

Repas latino et boissons sur place

Télécharger le flyer 1

Télécharger le flyer 2

Détails des Latino-docs France-Cuba

Au programme, une soirée organisée en partenariat avec France-Cuba qui mettra l’île à l’honneur. Les projections s’achèveront sur un documentaire Vénézuélien.

18h00 : Projection de « Che Guevara : Naissance d’un mythe » de Tancrède Ramonet

France / 2017 / 52 mn / VOST

Tant dans ses caricatures que dans ses hagiographies, le Che fut le principal artisan de sa légende. Dans le cadre de la Révolution cubaine, qui fut la première à être entièrement filmée, Ernesto Guevara a en effet utilisé son image comme une arme politique dans la gigantesque bataille de communication que se sont livrée les grandes puissances pendant la Guerre froide.
Cinquante ans après sa mort, en mêlant témoignages de premier plan, documents inédits et archives méconnues, Che Guevara, Naissance d’un mythe raconte la genèse du mythe du guérillero héroïque et retrace l’histoire d’un homme pris au piège de sa légende.

Cette projection sera suivie d’un débat avec Maxime Vivas

20h30 : Projection de « Cuba en suspens » de Carmen CASTILLO

France / 60min / 2017 / VF

L’incertitude sur l’évolution future de leur île préoccupe les Cubains au quotidien. Un voyage captivant, rythmé par leurs récits nuancés sur l’ouverture de Cuba au monde.

Après l’amorce des réformes économiques historiques de 2011, destinées à encourager l’initiative privée et le rétablissement des relations diplomatiques avec les États-Unis en décembre 2014, l’île se métamorphose et les mentalités changent peu à peu.

Plusieurs entreprises étatiques sont devenues des coopératives autogérées et le Parti communiste au pouvoir tolère désormais quelques voix divergentes. De nouveaux lieux de loisirs, inspirés des sociétés occidentales, fleurissent aussi à la Havane, où les usines désaffectées ont été transformées en pistes de danse ou en galeries.

Le pays se tourne vers les investissements étrangers dans plusieurs secteurs, à l’exception de la santé, de l’éducation et de la défense.

Le méga-port de Mariel, un projet colossal financé par le Brésil, illustre ce basculement vers le libéralisme. Symbole de renouveau, il devrait constituer à terme l’une des principales plate-formes du commerce entre la région Pacifique et les États-Unis. Une influence extérieure qui risque de peser dans le futur. Mais dans une île restée longtemps isolée, les décisions appartiendront-elles aux Cubains seuls ?

À La Havane, de plus en plus de jeunes se réunissent pour débattre publiquement dans les cafés ou aux abords de l’université de l’avenir de leur pays.

21h30 : Projection de « Venezuela, la oscura causa » de Hernando Calvo Ospina

Venezuela / 2017 / 38 mn / VOST

Alors que les États-Unis persistent à vouloir en finir avec la révolution bolivarienne qui se construit au Venezuela, pour pouvoir se saisir de son pétrole et autres ressources naturelles, cette domination impérialiste contre ce pays n’est pas nouvelle. En 1902, l’Angleterre, l’Allemagne et d’autres nations européennes voulaient s’emparer de cette nation.

Les arguments et les pratiques déstabilisatrices de cette date lointaine, sont presque les mêmes que ceux qui sont utilisés aujourd’hui contre le gouvernement de cet État souverain.

Un documentaire qui s’appuie sur des interviews de chercheurs vénézuéliens qui, dans un langage simple et didactique, nous racontent une histoire que les grands médias cachent ou transforment.

Cette projection sera suivie d’un débat avec le réalisateur Hernando Calvo Ospina

22h45 : « Son Ramon » Concert de musique cubaine

Un repas et des boissons vous seront proposées lors de cette soirée à prix modique.
L’entrée est à prix libre

Bourse du Travail
1 place Saint Sernin 31000 Toulouse


Sources : https://www.facebook.com/events/142026136532131/

http://www.latinodocs.org/

Date de publication de l’article : le 11-11-2017

URL de l’article : http://www.francecuba.org/france-cuba-toulouse-latino-docs-2017/

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *