Gerardo Hernandez rencontre France-Cuba

Hernando Calvo Ospina présente la rencontre d'un des Cinq de Cuba : Gerardo Hernandez au Stand France-Cuba
Rencontre avec un des Cinq à la fête de l’Humanité au Stand France-Cuba.

Gerardo Hernandez rencontre France-Cuba

Hernando Calvo Ospina :

« Authentique chaleur humaine lors de la rencontre avec Gerardo Hernández à la Fête de l’Humanité et sur le stand de l’Association France-Cuba, le samedi 12 septembre 2015. »

Gerardo Hernandez rencontre France-Cuba

Vidéo ajoutée le 16 sept. 2015

L’Association France-Cuba ne peut que se réjouir de rencontrer un des Cinq de Cuba enfin libéré en décembre 2014, ici : Gerardo Hernandez. En effet, la libération de ces héros cubains anti-terroristes, injustement emprisonnés par les USA depuis le 12 septembre 1998, fut une des causes pour laquelle France-Cuba s’est longtemps mobilisée, ayant manifesté chaque mois solidairement.


L’Agence Prensa Latina :

Authentique chaleur humaine lors de la rencontre avec Gerardo Hernández en France

Gerardo Hernandez rencontre France-CubaParís, 12 sep (PL) Les membres de l’association de solidarité France Cuba ont attendu la Fête de l’Humanité avec beaucoup d’impatience, pour pouvoir rencontrer personnellement l’antiterroriste cubain Gerardo Hernández.

De même que René González, Ramón Labañino, Antonio Guerrero et Fernando González, il a purgé une injuste peine de prison aux Etats-Unis parce qu’il surveillait les actions terroristes lancées depuis le territoire nord-américain contre l’île.

Comme l’avaient justement imaginé les membres de l’association, la visite du Héros de la République à l’édition 2015 de la Fête de l’Huma, qui se déroule dans le parc départemental Georges Valbon en banlieue parisienne, a été un évènement très spécial.

Durant une émouvante rencontre, l’association a offert des heures d’authentique chaleur humaine à Gerardo Hernández et à son épouse Adriana Pérez. Les participants se sont remémorés avec satisfaction les moments vécus l’année précédente au même endroit, lorsque René était venu sur le stand.

Des membres du groupe, des bons connaisseurs de l’affaire, et des amis qui ont entretenu des années de correspondance et d’échanges  de photos avec les prisonniers, ont rendu hommage à la résistance des Cinq, comme on les a surnommés dans le monde entier, et ont souligné qu’ils constituent un exemple et une source d’inspiration pour tous.

Le journaliste Maurice Lemoine a déclaré qu’il s’agit d’une histoire de dignité, de l’immense solidarité d’Amérique Latine et de beaucoup de personnes dans le monde et il a rappelé que Cuba n’a jamais abandonnés les Cinq.

Il a insisté sur le fait que la lutte continue parce que bien que les Etats-Unis aient changé de méthode, leur objectif à l’égard de Cuba reste le même. Il a souligné l’importance de soutenir les pays qui développent des processus progressistes comme le Venezuela, la Bolivie et l’Équateur.

La militante Jacqueline Roussie, qui pendant six ans a envoyé tous les mois une lettre au président étasunien Barack Obama pour lui demander la libération des antiterroristes, a exprimé à Prensa Latina l’immense émotion que représentait le fait de pouvoir rencontrer personnellement Gerardo.

Les 170 lettres qu’il lui a envoyées pendant toute cette période ont signifié une expérience unique pour elle, nous a-t-elle confié.
Les participants à cette rencontre ont aussi manifesté leur admiration pour Adriana, qui n’a jamais faibli dans la bataille pour la libération de son époux et de ses frères de lutte.

Hernández a déclaré que ce 12 septembre les Cinq auraient purgé 17 ans de prison. Il a souligné que le fait qu’ils soient libres aujourd’hui était dû au travail et à la solidarité mis en œuvre pendant des années par de nombreuses personnes à travers le monde, ce dont il était très reconnaissant.

« Les lettres de France Cuba ont été parmi les premières à nous parvenir dans les prisons où nous nous trouvions, porteuses de messages d’encouragement et de photos », a-t-il ajouté.
Son épouse Adriana a confié à Prensa Latina qu’elle sentait une grande satisfaction parce que tant d’efforts et d’actions n’avaient pas été vains. Le mur du silence autour de l’affaire a pu être brisé et finalement on a obtenu leur libération, a-t-elle dit.

Texte original (se connecter pour y avoir accès ) : Noticias de Prensa Latina – Auténtico calor humano en encuentro con Gerardo Hernández en Francia

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *