La mort de Fidel

La mort de Fidel (texte de FAL)

La mort de Fidel – France Amérique Latine, au-delà de la tristesse partagée avec le peuple cubain, réaffirme toute sa solidarité à Cuba, à sa révolution, et à tous ceux qui luttent pour un continent libre et souverain. (FAL)

La mort de Fidel

La disparition du président Fidel Castro est ressentie comme une perte par toutes celles et ceux qui dans le monde ne se résignent pas aux inégalités et aux injustices.

Il restera le symbole de la résistance et de l’aspiration des peuples à la dignité, à l’indépendance et à la souveraineté. Dans la continuité de José Marti et des autres héros de l’indépendance latino américaine, il a incarné l’aspiration de tout un continent et au-delà de tous les opprimés à une vie libre et digne.

Porte-voix des oubliés du monde, il a dénoncé, en tant que président du Mouvement des non alignés, les répercussions de la crise économique et sociale dans les pays sous-développés, porté le premier le combat contre la dette du tiers monde, irrécouvrable pour des raisons matérielles, politiques et morales, inspiré les combats émancipateurs et apporté le soutien de Cuba aux luttes des peuples en Afrique et en Amérique.

Précurseur et visionnaire il avait également alerté sur les conséquences d’un développement prédateur et encouragé un modèle soucieux du bien être de tous et visant à préserver la nature.

Sa disparition, à quelques semaines d’un vote historique à l’ONU où pour la première fois il ne s’est trouvé aucun pays pour soutenir le blocus imposé par les États-Unis à Cuba, souligne toute l’actualité de ses combats et de sa pensée.

France Amérique Latine, au-delà de la tristesse partagée avec le peuple cubain, réaffirme toute sa solidarité à Cuba, à sa révolution, et à tous ceux qui luttent pour un continent libre et souverain.

Le Comité directeur de France Amérique Latine, 26 novembre 2016

Print Friendly, PDF & Email

3 réflexions sur « La mort de Fidel »

  1. Comadante Fidel, tu resteras pour toujours le plus grand homme politique de toute L’Amérique Latine. Tu auras été un précurseur pour tous les progressistes de ce Monde, bien abîmé par le Système Capitaliste. hasta Victoria Siempre.

  2. Le capitalisme le plus imbécile qui nous rend exclaves voit en ton décès une aubaine à rétablir une dictature similaire à celle que toi et tes compagnons avez eu le courage de combattre et rendre à tout vote peuple ce qui lui appartenait. Je salue donc ton courage, ta fierté, ta liberté et souhaite bon courage à ton frère Raul pour pouvoir faire face aux menaces qui persistent à vouloir faire table rase de votre liberté et de votre culture.
    Amitié et courage, à l’ensemble du peuple cubain!

  3. Peut-être que ta mort, Fidel, occasionne autant de remarques négatives alors que ton combat fut si héroïque parce que, justement, ce ne sont pas les états-uniens qui ont réussi à mettre fin à tes jours… Après tant de tentatives d’assassinat !
    Je souhaite que ton peuple continue la même route
    Hasta la Victoria siempre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *