ONU : les USA tombent le masque

ONU : les USA tombent le masque

ONU : les USA tombent le masque – C’est sans surprise, du moins concernant le résultat du vote, que pour la 26ème fois l’Assemblée Générale des Nations Unies a condamné le blocus étasunien contre Cuba, demandant sa levée par 191 voix pour et 2 voix contre. C’est ce qu’on appelle une majorité écrasante.

ONU : les USA tombent le masque

Ce que l’on pourrait à la grande rigueur qualifier de surprise, c’est que les USA (et Israël, cela va de soi !) qui l’an passé s’étaient abstenus, sont cette fois revenus à leurs bonnes vieilles habitudes et aient voté contre la levée du blocus…

La surprise, si surprise il y a, vient plutôt du discours de la nouvelle ambassadrice US à l’ONU, qui brille non par son éloquence mais par sa teneur, un des plus beaux ramassis d’inepties et d’arrogance qu’on ait vu depuis un certain temps.

Les arguments repris sont ceux, éculés depuis des lustres, comme quoi le gouvernement cubain piétine les Droits de l’Homme et fait le malheur des Cubains, de tous les Cubains. Soupir des amis de Cuba, qui connaissent et apprécient l’île des Caraïbes et son gouvernement, soi disant sanguinaire et dictatorial.

Mais en lisant le texte de l’intervention de madame l’ambassadrice, on oscille entre la consternation et le rire !
Car enfin, cette dame qui rappelle avec une certaine fierté qu’elle a été choisie par le nouveau président qui lui, c’est mondialement reconnu, est un modèle d’humanisme, d’intelligence et de démocratie (ne veut-il pas envoyer le dernier terroriste en date à … Guantánamo !) explique que son pays vote contre la levée du blocus parce qu’il faut « aider le peuple cubain à déterminer son propre futur » et que cette mission relève de la « responsabilité des États-Unis »…

« Distraire l’attention de la communauté internationale»

En fait, la seule « vraie » surprise vient de la façon dont les USA ont tombé le masque par rapport à l’ONU. Il ressort du discours de l’ambassadrice que l’Assemblée Générale de l’ONU est constitué d’un bataillon d’imbéciles. Et  qu’ils ne voient pas que le gouvernement cubain se sert de ce débat annuel pour « distraire l’attention de la communauté internationale et justifier la destruction qu’il a causée dans le peuple et dans le pays ». Et d’un !

D’où il ressort que « cette assemblée perd son temps à examiner cette résolution ». Mieux : les USA « se voient soumis à tout un tas de réclamations ridicules » qui ne visent qu’à « détourner l’attention d’un régime qui est responsable des souffrances de son peuple ». Et de deux !

Conclusion du paladin de la démocratie : « Nous n’allons pas arrêter notre action pour un futur meilleur pour les Cubains »…

Et pour les esprits limités qui ne comprendraient pas les finesses de la politique étasunienne, elle enfonce le clou en expliquant que c’est pour cette raison humanitaire que les USA voteront contre la levée du blocus. Et aussi parce que c’est dans leurs principes, principes inscrits dans leur constitution. Donc, circulez, vous n’avez rien à dire !
Rien de nouveau à Washington sur le fond.

Le plus intéressant dans ce discours, c’est sans soute sa conclusion, d’un cynisme qui laisse pantois :

« Soyons honnêtes (sic) : cette Assemblée n’a pas la faculté de mettre fin au blocus des États-Unis contre Cuba. Ce que fait l’Assemblée Générale aujourd’hui est ce qu’elle fait toujours, du théâtre politique ».

Auteure : Annie Arroyo, France-Cuba


URL de l’article : http://www.francecuba.org/onu-les-usa-tombent-le-masque/

Date de publication de l’article : le 09-11-2017

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *