Ouragan Matthew : bilan

Ouragan Matthew : bilan
Ouragan Matthew : bilan – Aucune perte humaine n’a été rapportée pour l’instant. Cependant, les nouvelles en provenance de Baracoa font état de dégâts importants aux bâtiments et aux infrastructures. (+ diaporama)

Ouragan Matthew : bilan

Le 5 octobre, les autorités de l’Île étaient occupées à évaluer les dommages provoqués par le passage de l’ouragan Matthew. Heureusement, aucune perte humaine n’a été rapportée pour l’instant.

Par contraste avec les informations parvenues depuis d’autres pays de la Caraïbe frappés de plein fouet par ce phénomène climatique (Matthew a fait 9 victimes en Haïti et 4 en République dominicaine), les derniers contacts avec Baracoa, l’une des régions les plus durement touchées par les vents violents, ne font état d’aucun blessé ou disparu.

Même si durant la nuit le service d’électricité a été interrompu à titre préventif sur ce territoire lors du passage de l’ouragan, nos correspondants dans cette province sont parvenus à entrer en communication téléphonique avec la télévision nationale pour confirmer que l’ouragan n’avait fait aucune victime.

Dégâts importants à Baracoa

Cependant, les nouvelles en provenance de Baracoa, la première ville fondée par les Espagnols à Cuba au 16e siècle, font état de dégâts importants aux bâtiments et aux infrastructures.

Par ailleurs de nombreux arbres et poteaux électriques ont été arrachés par la force des vents. Ils ont emporté les toitures de plusieurs hôtels et commerces, ainsi que de la Station de télévision Primada Vision. Le puissant ouragan a également provoqué des inondations côtières. Des vagues de plus de 5 mètres qui ont sérieusement endommagé la promenade du bord de mer de cette ville.

Certaines localités de la région demeurent isolées les unes des autres par voie terrestre. Plusieurs routes ayant été bloquées par des coulées de boue ou des arbres déracinés.

Selon nos correspondants, près de 36 000 personnes ont été évacuées à Baracoa, dont environ 26 000 dans d’autres lieux, dont des maisons d’amis ou de parents.

Selon les rapports, les vents diminueront en intensité dans les prochaines heures dans l’est du pays. Par contre, les vents de tempête tropicale continueront de balayer cette région jusqu’à la province de Camagüey, située plus au centre.

Les pluies persisteront dans l’est de l’Île, avec des cumuls pouvant dépasser les 200 millimètres à des endroits donnés. Mais la côte nord est toujours affectée par les inondations provoquées par la montée des eaux de la mer.

Source : Granma le 6 octobre 2016 (PL)

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *