Visite de Raul Castro : programme

Visite de Raul Castro : programme
Visite de Raul Castro : programme – 1er et 2 février : visite d’État de M. Raul Castro Ruz, président du Conseil d’État et du Conseil des Ministres de la République de Cuba. En bas de page : Dossier de presse du secrétariat de l’Élysée complet avec biographie de Raul Castro à télécharge.

Visite de Raul Castro : programme

Visite de Raul Castro : programme

 

Programme général de la visite d’État

(1er janvier – 3 février 2016)

SAMEDI 30 JANVIER 2016
Atterrissage du Président cubain, M. Raul CASTRO RUZ.

DIMANCHE 31 JANVIER 2016
Privé.

LUNDI 1er FEVRIER 2016
10h00 : Cérémonie d’accueil officiel à l’Arc de Triomphe, en présence de Mme Ségolène ROYAL, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.
17h00 : Arrivée au Palais de l’Élysée. Entretien avec M. le Président de la République.
18h00 : Signatures d’accords.
18h15 : Déclaration conjointe à la presse.
20h00 : Dîner D’État en l’honneur du Président cubain. Palais de l’Élysée

MARDI 2 FEVRIER 2016
9h00 : Entretien avec Mme Irina BOKOVA, Directrice générale de l’Unesco. Unesco.
En parallèle, participation de M. Ricardo Cabrisas Ruiz, Vice-président du Conseil des ministres, au Forum d’affaires au siège du Medef
11h00 : Entretien avec M. Claude BARTOLONE, Président de l’Assemblée Nationale. Hôtel de Lassay.
12h30 : Déjeuner avec M. Gérard LARCHER, Président du Sénat. Palais du Petit Luxembourg.
15h30 : Entretien avec Mme Anne HIDALGO, maire de Paris. Hôtel de Ville.
18h00 : Entretien avec M. Manuel VALLS, Premier ministre. Hôtel de Matignon.
19h00 : Visite du Musée de l’Homme. Place du Trocadéro.

MERCREDI 3 FEVRIER 2016
Décollage du Président cubain, M. Raul CASTRO RUZ pour La Havane.

Programme en présence du président de la république française

17 h 00 : Entretien bilatéral.
18 h 00 : Signatures d’accords.
18 h 15 : Déclaration conjointe à la presse.
20 h 00 : Dîner d’État.

Participants à l’entretien Bilatéral

PARTICIPANTS CUBAINS
M. Ricardo CABRISAS RUIZ, Vice-Président du Conseil des ministres
M. Bruno RODRIGUEZ PARRILLA, ministre des Affaires étrangères
M. Rodrigo MALMIERCA DIAZ, ministre du Commerce extérieur et de l’Investissement étranger
M. Rogelio SIERRA DÍAZ, Vice-ministre des Affaires étrangères
M. Héctor IGARZA CABRERA, Ambassadeur de Cuba en France

PARTICIPANTS FRANÇAIS
M. Laurent FABIUS, ministre des Affaires étrangères
M. Matthias FEKL, secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger
M. Jean-Pierre BEL, ancien Président du Sénat, représentant personnel du Président de la République pour l’Amérique latine et les Caraïbes
M. Jean-Marie BRUNO, Ambassadeur de France à Cuba

Note de présentation

Le Président de la République, François HOLLANDE, recevra M. Raul CASTRO RUZ, Président du Conseil d’État et du Conseil des Ministres de la République de Cuba, au Palais de l’Élysée le 1er février 2016, dans le cadre de la visite D’État qu’il effectue en France (du 1er au 3 février).
Il s’agit du premier déplacement officiel du Président Cubain dans un pays de l’Union européenne depuis son arrivée au pouvoir en 2006, mais c’est aussi la première visite à Paris d’un chef d’État cubain depuis 21 ans, après celle de Fidel CASTRO qui avait été reçu en mars 1995 par le Président François MITTERRAND.
C’est un témoignage particulier d’amitié et de considération du Président CASTRO à l’égard de la France, mais aussi de sa gratitude à l’égard du Président qui a été le premier chef d’État français à se rendre à La Havane depuis 50 ans en visite D’État le 11 mai 2015.
Sur le plan géopolitique, la France appartient, comme Cuba, à l’espace Caraïbe. Cette appartenance commune a créé un attachement profond de la République dans l’histoire et la culture cubaine.
2015 aura été une année, à tous égards, exceptionnelle pour Cuba.
Le pays a été tout au long de l’année au centre de l’attention mondiale, entraînant une hausse du nombre de touristes estimée à 18 % (près de 30 % en ce qui concerne les ressortissants français) et générant un taux de croissance inattendu de 4 %.
Le pays a également connu une forte relance du dialogue politique avec 185 visites de délégations étrangères, dont 22 au niveau chef d’État ou de gouvernement, qui se sont rendues à La Havane, notamment celle du Pape François, de M. Matteo RENZI, Premier ministre de l’Italie ou encore de M. John KERRY, secrétaire d’État des États-Unis, etc.
Le rétablissement des relations diplomatiques avec les États-Unis le 20 juillet aura été une étape cruciale dans le long processus de normalisation entamé entre les deux pays. Trois mois après le retour des relations diplomatiques, l’ONU s’est prononcée le 27 octobre 2015 à la quasi-unanimité pour la levée de l’embargo américain, imposé depuis 1962, avec la seule opposition des États-Unis et d’Israël.
La France joue depuis 2008 un rôle moteur dans la relation entre l’Union européenne et Cuba. Le pays, avec le soutien de la France – et le Président de la République avait à ce titre exprimé sa volonté lors de sa visite d’Etat à Cuba – est parvenu à conclure un accord sur sa dette à moyen et long terme avec le groupe des créanciers du Club de Paris le 12 décembre dernier, autorisant l’accès à de nouveaux financements internationaux.

La visite D’État en France du Président cubain sera l’occasion de rencontres avec les autorités françaises : M. le Président de la République, M. le Premier ministre, les Présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, Mme le Maire de Paris, mais également d’échanges avec la directrice générale de l’UNESCO ainsi qu’avec les acteurs économiques français.
Les objectifs pour cette visite D’État portent essentiellement dans les domaines suivants :
Affirmer le rôle de la France comme le premier partenaire politique européen : cela se traduit par un accompagnement de Cuba dans sa transition vers une société économiquement plus efficace, un rapprochement de nos positions sur la scène multilatérale dans les domaines où nos deux pays peuvent converger (promotion des objectifs du développement durable, lutte contre le trafic de drogues) et l’accompagnement de Cuba vers une approche des droits et libertés individuels plus conforme à nos valeurs.
C’est d’ailleurs ce capital de confiance qui a permis à la France de bénéficier de l’appui des Cubains pendant la COP21, qui a permis à la diplomatie française de surmonter certaines réticences de certains de leurs partenaires historiques. Cuba a une place particulière en Amérique latine, avec laquelle le Président de la République souhaite renforcer les relations, comme en témoignent ses prochaines visites officielles au Pérou, en Argentine et en Uruguay.
Affirmer la position de la France de premier partenaire économique européen : faute de financements, nombre de projets sont encore ralentis mais le redéploiement d’une partie de la dette bilatérale cubaine sous la forme d’un fonds de concours devrait permettre de financer divers projets d’intérêts communs en faveur des entreprises françaises dans le secteur notamment des transports, de l’hôtellerie, des produits pétroliers et des industries alimentaires.
L’Agence Française de Développement devrait également engager rapidement ses activités à Cuba. Une feuille de route économique sera aussi signée pour engager des coopérations, notamment sur les infrastructures, les services et les équipements.
C’est au total une douzaine d’accords bilatéraux qui devrait être signée au cours de cette visite.
Développement des actions françaises de coopération en matière de culture, grâce notamment à l’Alliance française qui compte près de 12 000 élèves. La première édition du Mois de la culture française en sera l’illustration. Par ailleurs, la coopération scientifique et universitaire demeure un aspect important de l’action française à Cuba. De nombreux étudiants cubains, notamment en ingénierie et science biomédicale effectuent leurs études en France.

Télécharger le dossier de presse de l’Élysée (programme & biographie de Raul Castro)

Source : Service de presse – elysee.fr

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *