Venezuela, après élection de l’ANC

Venezuela, après élection de l'ANC


Venezuela, après élection de l’ANC – Plus de huit millions de Vénézuéliens ont choisi, au suffrage universel, direct et secret, les membres de l’Assemblée Nationale Constituante (ANC) qui assume maintenant l’autorité principale pour les orientations du pays.

Venezuela, après élection de l’ANC

« Personne n’est au-dessus du pouvoir originaire« , a déclaré ce lundi le président vénézuélien Nicolas Maduro depuis la Place Bolivar de la capitale, Caracas.

Le mandataire a mis sa charge aux ordres de l’ANC et a indiqué qu’il l’assistera pour faire reconnaître son pouvoir plénipotentiaire. Le Salon Elliptique du Palais Fédéral Législatif qui héberge l’actuelle Assemblée Nationale (AN) sera le siège du nouvel organe.

« Aujourd’hui commence un retour historique à la normale, aujourd’hui les élus de la Constituante s’installent« , a précisé l’avocate constitutionnaliste spécialisée sur des sujets électoraux, Olga Álvarez, interviewée par teleSUR.

L’AN mettra un terme à ses fonctions, étant donné que l’ANC sera la nouvelle assemblée chargée de légiférer avec l’objectif de réformer la Grande Charte de la République Bolivarienne du Venezuela, établie en 1999.

Néanmoins, l’ordonnance juridique de 1999 maintiendra sa vigilance concernant tous les droits stipulés. Les Pouvoirs Publics continueront leur fonctionnement, mais seront soumis aux décisions de l’ANC.

On espère que les membres de la Constituante axeront leur travail sur la justice et l’économie. « C’est une Constituante élue pour remettre de l’ordre, pour rendre justice et pour défendre la paix« , a souligné Maduro ce lundi. Pour cette mission, il considère qu’il sera nécessaire d’installer une Commission pour la Vérité, la Justice et la Paix avec des pouvoirs plénipotentiaires. Et ainsi, protéger les victimes de la violence, générée ces derniers mois :

Ce n’est qu’à travers la justice que nous obtiendrons la paix pour construire l’égalité, la stabilisation politique du pays et offrir la sécurité au peuple, la paix est un droit du peuple. En ce qui concerne le facteur économique, nous chercherons à perfectionner le système post pétrolier et rendre constitutionnel le système de missions sociales.

Une fois ses travaux terminés et la Constitution rédigée, ce sera au tour de la population vénézuélienne de décider si elle l’approuve ou non, dans une participation à un référendum.


Source :

Cubadebate
, le 31 juillet 2017
Traduction : Annie Arroyo (France-Cuba)
Date de publication de l’article sur le site :

URL de l’article :

Print Friendly, PDF & Email

1 réflexion sur « Venezuela, après élection de l’ANC »

  1. ça c’est une réponse révolutionnaire aux tentatives de coups d’Etat et de déstabilisation orchestrées par les Etats-unis et la bourgeoisie fasciste du Venezuela : le fascisme, roue de secours du Capitalisme en perdition, mais une roue de secours capable de pires crimes… et nos médias soutiennent ça, du Monde au Canard, en passant par Libé… sans oublier la télé et la radio.
    Nos enfants apprennent que la propagande c’est mal et juste dans les Etats totalitaires dont la liste est arrêtée (on sait jamais, si les élèves se posaient quelques questions sur qui …).
    Quant à apprendre la démocratie par l’exemple du Venezuela ou de Cuba , ça ne risque pas.
    Pourtant, ils ont dû apprendre que lorsque la France était en révolution elle a déjà eu toutes les monarchies et les réactionnaires contre elles,la propagande avec …

    En tout cas, belle leçon du peuple vénézuélien au monde – et pour soi- mais les Etats unis menacent. ( Trump est aussi empêtré dans son soutien implicite au rassemblement violent des racistes et suprématistes blancs de Virginie, où une contre-manifestante a été tuée par un jeune facho qui faisait de la voiture-bélier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *