Compte rendu de l’AG France-Cuba

Compte rendu de l’AG France-Cuba
Les 10 et 11 octobre derniers, à la salle Mandela de Saint-Denis, s’est tenue l’Assemblée Générale de France-Cuba en présence d’une cinquantaine d’adhérents représentant 13 comités. Le président Fabrice Leclerc a ouvert la séance avant d’aborder les différents points de l’ordre du jour. Après une pause conviviale autour d’un mojito et d’un repas, les participants ont pu apprécier l’intervention de l’Ambassadeur de Cuba. La soirée dansante fut animée par le groupe Tentación. Au lendemain de l’AG, Hernando Calvo Ospina prend la suite du poste de Président de l’association, et Annie Arroyo devient la nouvelle secrétaire.

Compte-rendu de l’AG France-Cuba

Évolution de la situation à Cuba depuis le 17 décembre 2014

Sur le plan international

Reprise des relations diplomatiques entre Cuba et les USA annoncée le 17 décembre et marquée ce même jour par la libération de Gerardo Hernández, de Ramón Labañino et d’Antonio Guerrero, les derniers des Cinq encore incarcérés. Plusieurs rencontres bilatérales, dont celle de Raul Castro et de Barack Obama en marge du sommet de l’OEA au Panama, le 11 avril 2015, et la réouverture officielle des ambassades dans les deux pays le 20 juin.

Normalisation des relations entre Cuba et les États-Unis :

Après la réouverture des ambassades, du au changement de stratégie des USA (motivé par l’intérêt de se positionner sur le marché cubain et d’y devancer les concurrents européens) et au constat de l’échec de leur politique agressive envers la grande île des Caraïbes, les points suivants restent à réaliser :

  • la levée du blocus, qui est toujours en vigueur malgré ce que laissent penser les médias
  • la restitution de la base de Guantanamo,
  • les dédommagements financiers des pertes causées à l’économie cubaine par un demi siècle d’embargo.

Relations franco-cubaines :

Compte rendu de l’AG France-Cuba
Hernando, Eric, Fabrice et Annie

Les visites du président Hollande à Cuba et du Chancelier Bruno Rodriguez Parrilla à Paris ont généré « des échanges très satisfaisants », notamment concernant la biotechnologie avec l’Institut Pasteur (tenue d’une table ronde sur la bioéthique) mais également dans les domaines de la pêche, du nautisme, des énergies renouvelables, du commerce et le secteur aéroportuaire. Des accords ont été signés pour l’agroalimentaire.

L’Union Européenne a reconnu que sa politique commune était obsolète. Du coup, les initiatives se multiplient, chaque pays voulant se positionner sur le marché cubain. Ce qui n’a pas empêché l’OFAC, un organisme US, d’infliger récemment une amende record de 1,5 milliards de dollars pour avoir, comme Paribas, travaillé avec Cuba…

Autres relations internationales :

Des accords ont été signés avec la Russie en mars, concernant entre autres le secteur ferroviaire dans le cadre de l’aménagement du port de Mariel, ainsi qu’avec la Chine, la Corée, le Japon et l’Algérie.

Politique intérieure cubaine

Un Congrès extraordinaire, avec consultation du PCC, se tiendra à La Havane en 2016 pour étudier des changements dans la Constitution dont les propositions seront ensuite soumises à un référendum. En 2018 il y aura des élections à Cuba, et Raùl Castro a confirmé qu’il ne se représenterait pas.

Secteur économique

  • 24% d’augmentation de salaire pour les Cubains travaillant dans la fonction publique
  • Les réformes des petits secteurs continuent : les entreprises privées (cuenta propia) se développent dans la restauration, les taxis, les réparations d’automobiles. Plusieurs coopératives non agricoles ont été ouvertes à titre expérimental et un premier bilan a été réalisé.(cf : Émilie Maurice sur le site du Grand Soir)
  • Une nouvelle loi pour une restructuration du système bancaire qui va faciliter les investissements étrangers entrera bientôt en vigueur. Des projets concernant Cuba Coopération et la ville de Cienfuegos sont à l’étude.
  • Pharmacologie bio-éthique : forte augmentation des exportations de médicaments et de bio technologies (+23%), et collaboration plus fructueuse avec les laboratoires Avivax et les instituts étasuniens.
  • Le développement des connexions Internet et des télécommunications progresse : 35 zones WIFI ont été créées sur l’île. Le problème essentiel reste la connexion par satellite !
  • Le tourisme est plus que jamais un secteur essentiel à l’économie cubaine : l’île a reçu 3 millions de touristes supplémentaires en 2014, soit une progression de 15%, dont une grande partie venus du Canada. D’où la constatation d’une augmentation des prix dans les hôtels. Afin de développer les prestations dans le domaine hôtelier, Cuba va établir un partenariat avec l’Espagne pour construire de nouveaux hôtels. Une formation en langues étrangères va être dispensée au personnel travaillant dans l’hôtellerie afin d’améliorer la qualité de l’accueil et de l’hébergement.

Compte rendu des activités de l’association

Campagne pour la libération des Cinq :

La libération de Gerardo, de Ramon et de Fernando le 17 décembre 2014 a mis un point final en forme de formidable victoire de la solidarité, une victoire dans laquelle France-Cuba a toute sa part. Une part dont sont bien conscients les 5 Héros, comme nous l’a affirmé Gerardo Hernandez lors de sa visite au stand de l’association en compagnie d’Adriana, son épouse.

Fête de l’Humanité

Hernando, Annie, Fabrice et Eric
Gerardo Hernandez libre, au stand France-Cuba à la Fête de l’Humanité

C’est l’activité autour de Gerardo Hernandez et Adriana qui a été l’évènement majeur de cette année. Ils ont été accueillis sur la scène de notre stand par le bureau de France Cuba et par plusieurs personnes qui ont joué un rôle clé dans le combat pour la libération des 5. Une très belle rencontre émouvante et chaleureuse qui s’est conclue par le baptême associatif de leur fille Gema par tous les membres de France Cuba, arrosé au champagne et avec pochons de dragées à profusion. La participation de France-Cuba à la fête de l’Humanité a également permis :

  1. de diffuser le livre de notre camarade Paul Estrade : « Des expats pas comme les autres », réunissant des témoignages de Français vivant à Cuba, livre qu’il a présenté dans notre stand le dimanche matin.
  2. >de présenter le livre de Maxime Vivas « Rouges les collines de Caracas ».
  3. de rencontrer au siège de F-C à Paris une Délégation de Cienfuegos. En partenariat avec Cuba Coop, deux volets ont été réalisés par le passé :
  • électrification du (tout) petit village de San José, dans l’Escambray avait été réalisé.
  • achat d’une machine agricole très spécifique au profit de la ferme de plantes médicinales de Gallego Otero près de Cienfuegos.

Production du documentaire « Blocus contre Cuba, le génocide le plus long de l’histoire »

Compte rendu de l’AG France-Cuba
H.C. Ospina

Réalisé par Hernando Calvo Ospina, ce documentaire produit par France Cuba a été largement diffusé sur youtube, repris par de nombreux sites internet, programmé par des chaînes de télé en Amérique latine, et traduit en 5 langues en 6 mois !

  • électrification du (tout) petit village de San José, dans l’Escambray avait été réalisé.
  • achat d’une machine agricole très spécifique au profit de la ferme de plantes médicinales de Gallego Otero près de Cienfuegos.

Rencontres :

Elles furent nombreuses.

  1. activité organisée à Clichy le 26 avril avec la participation notamment de ALBA France, Cuba Va, Cuba Coopération, Cuba Linda, cercle bolivarien de Paris, Argentinos para la victoria, associations de Boliviens.
  2. soutien à la manifestation du 17 octobre pour la levée du blocus, rue Voltaire à Paris, avec d’autres associations.
  1. rencontres internationales : Récemment à Prague, Ana Katerine Martínez et María Epitalon, membres du CD, y représentaient France-Cuba. L’ICAP a proposé plusieurs démarches à organiser contre le blocus.

Collaboration avec Serge Sandor :

L’association avait invité Serge Sandor à venir exposer à l’AG son nouveau projet de film. Serge Sandor est un metteur en scène qui a monté plusieurs spectacles à Cuba comme le « Caballero de Paris » avec la collaboration de l’hôpital psychiatrique de La Havane. Il envisage maintenant de créer avec la Compagnie du Labyrinthe un spectacle (théâtre, musique, danse) consacré à Sarah Bernhardt et Joséphine Baker avec deux comédiennes cubaines. France-Cuba a accepté le lendemain de l’aider à financer son projet.

Intervention de l’ambassadeur de Cuba

Invité de France-Cuba, Héctor Igarza Cabrera, l’ambassadeur de Cuba en France remercie en souriant les camarades présents de leur accueil chaleureux.

Les priorités sur la levée du blocus :

Compte rendu de l’AG France-Cuba
Hector Igarza

Dans l’ensemble, l’ambassadeur confirme les analyses sur le rapprochement Cuba/USA, soulignant qu’il n’y a pas de normalisation des relations entre les deux pays mais une simple reprise des relations diplomatiques. Il confirme que les discussions USA-Cuba portent sur 3 points : la levée du blocus, la restitution de Guantanamo et l’indemnisation des pertes financières liées au blocus. Il insiste sur la priorité de ces revendications, car si la demande des USA pour compenser les pertes causées par les nationalisations de biens étasuniens par la Révolution se chiffre à quelques millions de dollars, ceux concernant les dommages causés par le blocus à l’économie cubaine sont infiniment supérieurs

Les changements à venir :

Le congrès du parti en 2016 annonce des référendums sur les changements en cours, sur des adaptations du système électoral cubain, sur la reconnaissance des enfants cubains nés à l’étranger qui deviendrait immédiate. C’est une nouvelle d’importance pour des milliers de Cubains vivant hors de Cuba: actuellement, pour qu’un enfant obtienne la nationalité, il lui faut résider pendant au moins trois mois dans le pays, ce qui n’est pas toujours réalisable pour les parents. La nouvelle loi qui sera votée permettra à tout enfant né à l’étranger de parents cubains d’avoir immédiatement la nationalité cubaine. La modification de la loi migratoire va permettre aux personnes qui ont quitté Cuba d’y revenir. C’est le cas pour les médecins qui ont « fait défection » au cours d’une mission humanitaire ou des sportifs qui ont choisi l’étranger. Une modification du système électoral va voir le jour. Concernant la question que chacun se pose sur la disparition de la double monnaie, il en réaffirme la nécessité, mais précise qu’il ne faut pas se presser, à cause de l’impact que cela aura sur la population.

Les progrès pour l’environnement :

Enfin, pour clore son intervention, l’ambassadeur évoque les problèmes liés à l’environnement. Depuis longtemps déjà, Cuba souffre au quotidien des changements climatiques et ses efforts ont été salués par de nombreuses organisations internationales œuvrant dans ce domaine. Une fierté de l’île : Cuba a réduit de 0,02% ses émissions de gaz à effet de serre. Ce qui pour un petit pays est méritoire. Car, souligne le représentant de Cuba en France, on ne peut demander à des pays du Tiers Monde les mêmes efforts que pour les pays développés. Une fois que les applaudissements nourris se furent éteints, l’ambassadeur a répondu à diverses questions des participants avant de se voir offrir le verre de l’amitié.

Compte rendu de l’AG France-Cuba
C’est l’heure de voter

Après le dépouillement des bulletins de vote, la soirée s’est poursuivie par un repas animé par le groupe Tentación. Certains membres de France-Cuba ont révélé à l’assistance enthousiasmée des talents de danseurs jusqu’alors insoupçonnés ! Le lendemain matin, le Comité Directeur se réunissait pour élire le secrétariat national, sachant que ni le président Fabrice Leclerc, ni la secrétaire Marie-Jo Cabrera ne se représentaient. Après quoi l’Assemblée Générale se réunissait à nouveau pour élaborer des projets et voter les orientations.   Article réalisé le1er novembre 2015 d’après le compte rendu de la secrétaire du Comité Directeur Annie Arroyo

Compte rendu de l’AG France-Cuba
Assemblée Générale France-Cuba 2015

Merci à Michel GUIGNON pour ses photos

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *