France-Cuba : déclaration de soutien au peuple du Venezuela

France-Cuba : déclaration de soutien au peuple du Venezuela


France-Cuba : déclaration de soutien au peuple du Venezuela – Texte de la motion votée en Assemblée Générale de France-Cuba le 26 mars 2017, à destination de personnalités françaises.

France-Cuba : déclaration de soutien au peuple du Venezuela

 

Motion de soutien au Peuple Vénézuélien

Nous, membres de l’association France-Cuba, réunis en Assemblée Générale le 26 mars 2017, voulons à l’unanimité vous faire part de notre vive inquiétude concernant la situation politique en Amérique Latine, et tout particulièrement au Venezuela.

Nous savons tous que ce pays traverse des moments difficiles, en particulier depuis que le 6 décembre 2015 les partis de la droite vénézuélienne ont remporté les élections législatives.

Cette élection, dans un système démocratique, n’aurait rien eu d’extraordinaire : la France elle-même a déjà connu ce genre d’épisode délicat qui voit cohabiter gauche et droite, mais les règles de la démocratie ont toujours prévalu sur les ambitions.

Ce n’est pas le cas au Venezuela, où les forces de la droite rassemblées dans la MUD (Mesa de la Unidad Democrática) ont utilisé leur victoire électorale pour tenter de renverser le Président Nicolás Maduro par des mécanismes faussés, illégaux et illégitimes.

Nous nous étonnons que ceux qui, en avril 2002, n’ont pas réussi à imposer aux Vénézuéliens un coup d’état contre le gouvernement du Président Hugo Chàvez, tentent à nouveau de renverser les autorités démocratiquement élues et de porter atteinte à la démocratie vénézuélienne.

Nous dénonçons le fait que derrière cette conspiration se cachent les États-Unis qui n’ont pas hésité, par le Général John Kelly le 12 mars 2015, puis par l’Amiral Kurt Tidd le 16 février 2016, à proposer au Sénat un plan militaire baptisé « Opération Venezuela Freedom-2 » visant à renverser le gouvernement du Venezuela. Cela au moment où – miraculeuse « coïncidence » – la nouvelle Administration des États-Unis a décidé de ne pas assumer la promesse électorale de ne plus chercher à imposer à d’autres pays son modèle politique…

Nous condamnons vigoureusement le fait que les forces de l’opposition vénézuélienne aient jugé bon de faire appel au secrétaire de l’Organisation des États Américains, Luis Almagro, pour demander la mise en œuvre de l’article 20 de la Charte Démocratique de l’OEA, une organisation sous tutelle des USA. Comment qualifier des gens qui demandent une intervention étrangère contre leur patrie ?

Nous rejetons catégoriquement la campagne médiatique internationale de dénigrement contre le peuple vénézuélien, son gouvernement et ses institutions, qui vise à créer les conditions pour une intervention (y compris militaire) au Venezuela, violant les principes internationaux de non intervention, de respect de la souveraineté et de l’autodétermination des peuples.

Nous manifestons notre soutien inébranlable au dialogue entre les acteurs politiques vénézuéliens, sous les auspices de l’UNASUR, avec l’accompagnement du Vatican et des anciens présidents José Luis Rodríguez Zapatero, Leonel Fernández et Martin Torrijos, et nous rappelons que l’agression contre le Venezuela n’est qu’une face d’une agression plus vaste qui vise les forces de gauche et les secteurs progressistes de l’Amérique Latine. Il s’agit aujourd’hui encore d’une agression contre les peuples qui ont assumé avec dignité la lutte pour leur souveraineté et leur indépendance.

Au vu de toutes ces raisons, nous prions instamment tous ceux qui se veulent les garants de la liberté des peuples de condamner fermement ces manœuvres contre le Peuple vénézuélien et de refuser toute ingérence dans la vie de ce pays.

Pour notre part, nous, membres de l’association France-Cuba, affirmons avec force notre solidarité acharnée et sans faille avec le Venezuela et avec tous les peuples qui luttent pour le respect de leur souveraineté. Leurs espoirs sont nos espoirs, et les agressions qu’ils subissent, eux, aujourd’hui, nous pouvons, nous, les subir demain. Car partout où la démocratie est en danger, c’est notre avenir à tous qui est menacé.

Association France-Cuba

Auteur de la motion :
Association France-Cuba, le 26 mars 2017.

Date de publication de l’article : le
11 avril 2017

URL de l’article : http://www.francecuba.org/france-cuba-decl…ple-du-venezuela/

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *