Mercredi 17 avril à la Maison de l’Amérique Latine : les réflexions de Fidel sur l’environnement et le droit au développement durable

Mercredi 17 avril à la Maison de l'Amérique Latine : les réflexions de Fidel sur l'environnement et le droit au développement durable
En présence de Orlando Requeijo Gual, ambassadeur de Cuba en France, Hernando Calvo Ospina, journaliste et coordinateur du livre, Ramon Chao, journaliste et écrivain, Mercredi 17 avril à la Maison de l’Amérique Latine : les réflexions de Fidel sur l’environnement et le droit au développement durable

Mercredi 17 avril à la Maison de l’Amérique Latine : les réflexions de Fidel sur l’environnement et le droit au développement durable

Présentation exceptionnelle des Réflexions de Fidel Castro sur l’environnement et le droit
au développement durable
« Le droit de l’humanité à l’existence »
Un livre coédité par les éditions Bruno Leprince et l’association France Cuba
INVITATION
Mercredi 17 avril 2013 à 19h
Maison de l’Amérique Latine
217 boulevard Saint Germain Paris 7ème
M° Rue du Bac ou Solferino

En 1992, au sommet de la Terre à Rio de Janeiro, le discours de Fidel attirait l’attention du monde sur le risque d’extinction de l’espèce humaine en raison des actions inconscientes ou criminelles des hommes, des guerres et des modèles destructeurs du néo-libéralisme.  A l’époque, Fidel Castro était apparu comme un homme politique de dimension mondiale, mais aussi comme un visionnaire.

Nombre de « Réflexions de Fidel » publiées dans la presse à partir de 2007 approfondissent cette analyse. 20 ans ont passé depuis le sommet de Rio et lorsque l’on fait le bilan du monde, des menaces de guerre nucléaire, des catastrophes naturelles, des changements climatiques, on s’aperçoit une fois de plus que Fidel Castro avait vu juste.

Une lecture indispensable pour qui s’intéresse à la survie de l’espèce humaine, en harmonie avec son écosystème, pour un véritable développement durable.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *